personnes qui font une randonnée

La Randonnée Partagée permet à des personnes valides et en situation de handicap de découvrir ensemble des sentiers de randonnée et des espaces naturels variés, rendus accessibles au plus grand nombre grâce à l’utilisation de la Joëlette.
Outre la randonnée en groupe et la découverte touristique, l’activité contribue à changer le regard porté sur le handicap, permet l’inclusion sociale des personnes atteintes d’un handicap moteur ou sensoriel, permet l’accès aux vacances et aux espaces naturels des personnes handicapées.

Les séjours

Nous proposons des séjours sur toute la région Occitanie en majorité, dans d’autres régions et à l’étranger, parfois.
La durée des séjours varie de 2 à 7 jours, et quelques “journées découverte” sont proposées pour une première expérience avec la Joëlette et le handicap.

Le groupe

Le groupe est constitué de 15 à 20 randonneurs : 3 personnes non-marcheur en Joëlette, 1 marcheur handicapé, 15 randonneurs pilotes et accompagnants simple, et un Educateur sportif spécialisé en activités de randonnée adaptées.
3 à 4 randonneurs valides participent à la conduite d’une Joëlette pour le confort et la sécurité du passager. Chacun peut ainsi trouver sa place en fonction de ses capacités, même si une bonne condition physique est requise pour piloter.

La vie du groupe

La notion d’entraide mutuelle prend aussi son importance dans les moments de vie de groupe.
Les soirées et nuitées se font en gîte, en camping ou en bivouac, en fonction de la saison ou de la destination. Chacun s’investit dans la vie de groupe pour participer à la logistique et l’aide à la vie quotidienne des personnes en situation de handicap.
Sur nos sorties « partagées », il n’y a pas de personnel de soin ni d’auxiliaires de vie ; la vie en groupe s’articule avec les contributions des participants. En fonction de ses capacités, un participant peut avoir des besoins divers : aide pour manger, s’habiller, se coucher, faire sa toilette… Chaque participant valide, en fonction de sa sensibilité et son expérience, apporte de l’aide à celui qui en a besoin.
Notre conseil : avant d’intervenir, de toujours demander à une personne en situation de handicap, si elle a besoin d’aide et comment vous pouvez l’aider.

Les participations financières

Parce que le partage est une valeur clé d’UMEN, une contribution financière est demandée à chacun et contribue au projet d’inclusion. En contrepartie, vous êtes pris en charge, à partir de Toulouse, avec l’encadrement, le matériel sportif adapté, le transport, l’hébergement et l’alimentation.
Nous tentons l’équité dans les propositions tarifaires :
Les participants handicapés accèdent à un tarif similaires aux tarifs pratiqués en milieu ordinaire, sans surcout.
La contribution des participants valides tient compte de la prise en charge de l’aide à la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et est inversement proportionnelle à l’engagement physique dans l’activité.
Par exemple : un randonneur-pilote de Joëlette paie 30% du tarif d’un passager Joëlette.

Témoignages

Pour moi, la Joëlette, c’est une équipe à trois, à quatre, à cinq qui partage avec bonheur des moments inoubliables et qui me permet de randonner sur des chemins escarpés et improbables. Oui, oui, je randonne effectivement ! Le soir, j’ai parfois des contractures aux mollets, je suis fatiguée d’avoir marché 4 à 6 heures mentalement. Mais quelle joie de découvrir des paysages, la flore et la faune et de le partager ici et là lors des conversations avec les pilotes.
J’aime ça, j’y reviens.” Dominique, randonneuse en Joëlette

[…] L’année de mes 30 ans, on m’a diagnostiqué un lymphome, un cancer situé au niveau du système lymphatique. Je vis habituellement en Haute Savoie et la randonnée est sacrée pour moi ! Je passe la majeure partie de mes weekends à crapahuter dans la montagne à la découverte de nouveaux panoramas. Suite à l’annonce de mon diagnostic, il a fallu me rendre à l’évidence : plus de randonnée pour moi pendant de longs mois. C’était sans compter sur la joëlette !
Grâce au matériel prêté par UMEN, j’ai eu la chance de faire plusieurs sublimes randonnées entre mes traitements de chimiothérapie. Des moments uniques où j’ai pu prendre l’air, respirer l’odeur des sous bois, admirer un beau lac d’altitude, longer la mer Méditerranée… Des moments aussi riches en émotions, car sans toutes les personnes qui m’entouraient, mes randonnées se seraient limitées à quelques pas dans un parc. Ce sont des journées où en général le sourire ne quitte pas mon visage !
Pour une amoureuse de randonnée et de nature, je savoure la chance que j’ai eu de vivre ces moments chaleureux d’entraide, de solidarité et de plaisir surtout !”. Judith

La liste des séjours Randonnée Partagée en Joëlette est en cours de construction.
Ils seront en ligne prochainement
En attendant, découvrez Le programme des randonnées partagées 2023.